Document sans nom
 
 
 


 
 
 


Prise en charge de la grossesse chez une femme diabétique :(type I et type II) 

Prise en charge glycémique :

  • Grossesse programmée
  • arrêt des sulfamides et des biguanides
  • insulinothérapie intensive avec un auto-contrôle glycémique régulier.
  • consultation diabétologique tous les 15 jours (cf. tableau « Surveillance d'une femme diabétique lors d'une grossesse (diabète type 1 et 2) »).

Surveillance d'une femme diabétique lors d'une grossesse (diabète type 1 et 2)

Diabétologue

Obstétricien

Début de la grossesse

Consultation tous les 15 jours :

  • Poids, TA
  • Bandelette urinaire
  • Fructosamine / 15 jours
  • HbA1c, uricémie / 2 mois
  • FO vers 26-28 SA (1x/mois si rétinopathie)
  • ASPEGIC 100 mg : 11 ème à 34 ème SA si rétinopathie et si HTA.
  • Echographie 20-22 SA -morphologie
  • Echographie 32 SA →paramètres analysés à l'échographie :
    • biométrie
    • structure placentaire
    • liquide amniotique
  • Doppler artère utérine si microangiopathie, HTA ou retard de croissance intra-utérin

Avant la grossesse

  • Recherche de foyer infectieux (stomato++)
  • Bilan complet du diabète, notamment :
    • FO voire angiographie
    • créatinine, µalbuminurie
    • HbA1C : HbA1C < 7 % →grossesse possible
  • Mise à l'insuline si diabète de type 2 et arrêt des anti-diabétiques oraux
  • Sérodiagnostic toxoplasmose, rubéole, syphilis, VIH
  • groupe Rh, RAI

Accouchement

  • Insulinothérapie I.V. + G10 %, surveillance glycémique/1h, objectifs glycémiques 0,6 à 1 g/l
  • Prévention hypoglycémie et hypocalcémie néonatales avec surveillance glycémie capillaire pendant 48 h


Après accouchement :

  • diabète type 1 : besoin en Insuline diminué 50 %, reprendre le même traitement que celui antérieur à la grossesse en diminuant un peu les doses.
  • diabète de type 2 : si allaitement, poursuivre l'insuline ; si pas allaitement, reprise des A.D.O.
  • Césarienne non systématique ; césarienne si :
    • bassin étroit
    • utérus pluricicatriciel
    • grossesse gémellaire
    • macrosomie
    • souffrance foetale
  • Accouchement programmé le plus souvent :
    • hospitalisation à 32 SA si équilibre glycémique imparfait ou problème obstétrical,
    • sinon hospitalisation à 36-38 SA →déclenchement dès que conditions locales le permettent.

FO

Echographie 11-12 SA-terme

 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés