Document sans nom
 
 
 


 
 
 


Le diagnostic étiologique repose essentiellement sur les données cliniques : âge, poids, existence d'une cétonurie, hérédité familiale de diabète.

a. Diabète de type 1 :

(DID) : Il est remarquable par son début brutal : syndrome cardinal( les 4 fameux signes) associant :

  • polyuropolydipsie - polyphagie - amaigrissement et asthénie
  • chez un sujet jeune, mince, avec cétonurie ( acétone dans les urines) associée à la glycosurie (glucose ou sucre dans les urines). On ne retrouve d'antécédent familial que dans 1 cas sur 10. Il survient essentiellement avant 20 ans, avec 2 pics d'incidence vers 12 et 40 ans. Il peut être associé à d'autres maladies auto-immunes (vitiligo, maladie de Basedow, thyroïdites, maladie de Biermer).

b. Diabète de type 2 :

A l'opposé, il se caractérise par la découverte fortuite d'une hyperglycémie chez un sujet de plus de 40 ans avec un surpoids ou ayant été obèse, avec surcharge pondérale de prédominance abdominale. Le plus souvent, on retrouve une hérédité familiale de diabète non insulino-dépendant. Le diabète de type 2 est souvent associé à une hypertension artérielle essentielle et/ou à une hypertriglycéridémie.

Diabète de type 1

Diabète de type 2

début brutal

découverte fortuite

Syndrome cardinal : 4 signes

asymptomatique

sujet mince

sujet avec surpoids

avant 20 ans

après 40 ans

pas d'hérédité familiale

hérédité familiale

Cétonurie

HTA, hypertriglycéridémie

c. Les diabètes iatrogènes :


Ils correspondent aux hyperglycémies provoquées par plusieurs sortes de traitements

d. Les autres étiologies du diabète :


Elles sont à rechercher en fonction du contexte clinique :

- pancréatite chronique calcifianteI

-hémochromatose
-diabètes endocriniens
-cancer du pancréas
-diabète de type 3
-diabète MODY (Maturity Onset Diabetes of the Young)
-diabète mitochondrial :
-diabète lipoatrophique
-Autres étiologies rares : pancréatectomie totale, mucoviscidose, cirrhose hépatique, insuffisance rénale sévèree

e. Formes cliniques atypiques  :


IL s’agit du diabète de type 1 d'évolution lente.

 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés