Document sans nom
 
 
 


 
 
 


LA MENOPAUSE, UNE ETAPE DE LA VIE

UNE HORMONE QUI PORTE BIEN SON NOM

L’hormone de croissance est mal connue du grand public. Elle est pourtant déterminante Dans le développement de l’enfant. Et si elle est sécrétée en excès ou en quantité insuffisante, elle est la cause de troubles divers.

Savez-vous pourquoi les enfants grandissent ? pour toutes sortes de raisons, bien sûr. Mais l’une d’entre elle est une hormone, appelée…hormone de croissance. Elle est produite par une toute petite glande suspendue au cerveau, l’hypophyse. C’est précisément cette hormone qui stimule la multiplication des cellules au niveau des tissus. L’un de ses niveaux d’action privilégiés est le cartilage de croissance des os longs.

Chose très curieuse, la sécrétion des hormones n’est pas régulière tout au long de la journée. L’hormone de croissance n’échappe pas à cette règle et sa production par l’hypophyse subit des fluctuations au cours des 24 heures. En particulier, elle augmente pendant le sommeil. C’est l’une des raisons pour lesquelles une durée de sommeil est nécessaire au bon développement de l’enfant.

Lorsque l’enfant reste petit de taille, il faut signaler l’existance possible d’une insuffisance de sécrétion. Cette insuffisance entraînera un nanisme dit hypophysaire. Il existe de nombreuses causes de nanisme et toutes ne donnent pas la même morphologie. Dans beaucoup de cas de petite taille, la silhouette est dite dysharmonieuse car certains os sont arqués ou les segments du corps (tronc, membres) ne présentent pas entre eux les mêmes proportions que chez les individus de taille normale. Dans le nanisme hypophysaire, les proportions sont maintenues mais la taille reste petite.

Pour estimer si la taille d’un enfant est normale, on se sert des percentiles (chiffres qui représentent le pourcentage d’enfants normaux dont la taille est inférieure à celle de la courbe témoin. Il est très important de suivre régulièrement la croissance des enfants et On considère qu’il faut se poser des questions lorsque la taille d’un enfant se trouve en dessous du percentile 3 (en dehors de toute maladie chronique).

Lorsqu’on a pu établir qu’un enfant est anormalement petit pour son âge, il faut absolument et sans attendre chercher la raison. Cette tâche relève des spécialistes (endocrinologue ou pédiatre spécialisé). Il est important de reconnaître une insuffisance en hormone de croissance, les éléments suivants sont des marqueurs du diagnostic : présence d’un micropénis (longueur de la verge < 3cm) et/ou d’hypoglycémie (baisse de la glycémie < 0.80 g/l), ralentissement net de la vitesse staturale avant l’âge de 5 ans. Taux plasmatiques très bas de l’hormone de croissance et de l’IGF1 ainsi que deux stimulations pharmacologiques anormales, et si le doute persiste, une évaluation de la sécrétion nocturne de l’hormone de croissance s’avère intéressante car elle montre un pic et une concentration moyenne bas. Et pour s’assurer que la croissance est loin de son terme, une radiographie de la main et du poignet gauche est pratiquée de face pour évaluer l’âge osseux.

Ce trouble peut être traité, il est parfaitement possible de nos jours de permettre aux enfants atteints d’insuffisance en hormone de croissance d’avoir une taille adulte normale ou quasi-normale.Humaine exclusivement le traitement consiste essentiellement en l’administration de l’hormonede croissance. Mais seuls les enfants atteints d’insuffisance en hormone de croissance peuvent en bénéficier. Aujourd’hui, le génie génétique permet de fabriquer de l’hormone de croissance humaine. Le traitement n’est ni douloureux ni pénible, mais doit être suivi de très près.

La dose accordée est de 0.5-0.6 U /Kg / semaine. Le traitement est administrée en une injection sous-cutanée quotidienne. Celle-ci est faite de préférence le soir pour reproduire les taux physiologiquement plus élevés la nuit que le jour. L’injection est faite 6 jours par semaine, avec 1 jour sans injection et ce dans un but psychologique. Les injections sont dans la majorité des cas faites par les parents, ceux-ci ayant été formés par un professionnel, Les flacons de GH sont gardés au réfrigérateur et un flacon entamé peut être utilisé plusieurs jours jusqu’à épuisement .

Un tonique superpuissant ? Les idées évoluent rapidement et d’autres utilisations médicales de l’hormone de croissance sont à l’étude. On a constaté qu’il était possible, en l’administrant à des personnes âgées, souffrant de dénutrition ou affaiblies, de leur redonner une certaine vigueur qui améliore la qualité de leur vie….

 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés