Document sans nom
 
 
 


 
 
 


Les hypoglycémiants oraux sont le troisième volet du traitement du diabète non insulino-dépendant, après la diététique et l'activité physique.

Il existe actuellement trois familles d'hypoglycémiants oraux : les sulfamides hypoglycemiants de 1 ère génération et 2 ème génération (agissent sur l’insulinodéfficience), les Biguanides (agissent sur l’insulinorésistance), les inhibiteurs des alpha-glucosidases.

Conduite du traitement du diabète non insulino-dépendant

  1. équilibre alimentaire 
  2. augmentation de l'activité physique
  3. Metformine en l'absence de contre-indication, quel que soit le poids,
  4. si nécessaire, association des sulfamides hypoglycémiants
  5. place des inhibiteurs des alpha-glucosidases,
  6. traitement d'une dyslipidémie
  7. traitement de l'HTA
  8. arrêt de l'intoxication tabagique

Quand recourir à l'insulinothérapie chez le diabétique non insulino-dépendant ? :

L'insuline n'est pas le traitement idéal du diabète non insulino-dépendant car elle facilite la prise de poids en stimulant la lipogenèse.

Par contre, force est d'y recourir si l'association alimentation équilibrée, activité physique, hypoglycémiants oraux à doses maximales, auto-contrôle glycémique ne permet pas d'obtenir les objectifs glycémiques fixés

 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés