Document sans nom
 
 
 


 
 
 


C’est la complication du diabète la plus fréquente, due à un ou des lésions d’un ou plusieurs nerfs secondaire à un déséquilibre permanent et la durée du diabète. Elle est parfois douloureuse mais en général d’évolution transitoire et favorable.

  Formes cliniques :

  • les mononeuropathies et mononeuropathies multiples : atteinte d’un seul tronc nerveux
  • les polyneuropathies : atteinte de plusieurs tronc nerveux
  • la neuropathie végétative : l’atteinte est centrale

 Traitement de la douleur des neuropathies diabétiques douloureuses :

  1. Equilibration aussi bonne que possible du diabète, au besoin par insulinothérapie dans la mesure où l'hyperglycémie majore la perception douloureuse.
  2. Utilisation d'antalgiques simples
  3. Utilisation d'antidépresseurs tricycliques de façon progréssive
  4. Les antidépresseurs non tricycliques semblent efficaces dans le traitement de la douleur de la neuropathie, en particulier la Fluoxétine (PROZAC).
  5. Les anti-convulsisants type TEGRETOL, DIHYDAN et surtout RIVOTRIL ou NEURONTIN, dont la posologie peut être très progressivement adaptée. Le RIVOTRIL a pour avantage de potentialiser les effets des antidépresseurs.
 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés