Document sans nom
 
 
 


 
 
 


LA MENOPAUSE, UNE ETAPE DE LA VIE

LES VERGETURES VUES PAR LE SPECIALISTE

Les vergetures constituent un handicap manifeste tant sur le plan esthétique que Médical. Elles sont dues le plus souvent à des variations de poids rapide et importante ou à une funeste hérédité de grossesse.

On a souvent réussit à les cacher, mais immédiatement découvertes à l’occasion d’une visite médicale, lors d’un bain, ou alors à la plage . Les régions les plus délicates où apparaissent ces lésions inesthétiques sont le plus souvent le ventre, les cuisses, les fesses et les seins. Elles sont définies comme une rupture des fibres de collagène et d’élastine survenant après des perturbations au niveau de la couche intermédiaire (le derme), la peau étant constituée de trois couches :

. Couche superficielle ou l’épiderme,

. Couche intermédiaire ou le derme (fibres de collagène et d’élastine)

. Couche profonde ou l’hypoderme où se trouve les cellules adipeuses (la graisse)

Ces fibres qui devraient conférer à la peau les caractères d’élasticité et de résistance se rompent sous la traction excessive suite à des variations importantes de poids. Cette traction provoque la rupture des capillaires sous-cutanés ce qui donne parfois au début aux légères stries une coloration rougeâtre.

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que ces vergetures peuvent se voir dans certaines maladies endocriniennes (par production excessive d’une hormone appelée : cortisol et peut être d’origine tumorale ou autre…

Dans ce cas, les vergetures deviennent rouges pourpres, très foncées occupant parfois tout le ventre, la face interne des cuisses, ou autres régions et s’accompagnent de quelques complications du genre : obésité de type androïde (abdominale) avec une légère masculinisation, diabète, hypertension artérielle ….

L’avis de l’endocrinologue doit occuper le premier plan avant même de penser A commencer à traiter ces vergetures, pour éliminer une quelconque maladie organique causale.

 

Comment intervenir ?

En dehors de toute maladie endocrinienne par perturbation hormonale, et tant que les vergetures sont au premier stade, il est possible d’intervenir par des massages pour réactiver la circulation.

Des produits divers d’action réparatrice sur les tissus sont utilisés à base de vitamine A, E, d’extraits de collagène, d’élastine (le jonctum par exemple), certains huiles sont indiqués pour combattre les lésions inesthétiques de par leur contenu en acide gamma -linoleïque. (huile d’argane….)

Alors, perdre du poids est nécessaire, mais de façon progressive c’est mieux (on dit bien : comme on prend le temps de grossir, il faut prendre le temps de maigrir). Que de faire une cure d’amaigrissement trop rapide et qui pourrait causer des perturbations au niveau du tissu cutané et provoquer l’apparition de ces vergetures.

Programmer une grossesse est aussi une bonne idée mais il faut une surveillance médicale et esthétique pour éviter tout malaise (vergeture) qui se manifeste immédiatement après l’accouchement. Evidemment, le mieux est de commencer le plus vite possible. Car, les vergetures, si elles sont déjà vieilles et étendues, il est difficile et rare de réussir à les atténuer.

 
 
   
 
Copyright © 2007 Dr Dembri Khalid Tous droits réservés